Les chewing-gums de putois

Je suis « buccalement » énervée là !

Coup de gueule  – dégoût de la bouche – moisissure du palais… Bref, au secours Marionnaud ouvre une boutique sous ma langue !

C’est quoi ces nouveaux parfums de bubble-gums ??? Super forts…super super forts… super super super gerbants !

Super innovant pour un chewing-gum !

Bien sûr, les ingénieurs en pâte à mâcher n’ont pas créé ces mélanges hasardeux juste parce que leur fille ou leur frère adore manger des feuilles de menthe à la cannelle !

Donc, la question est qui sont les 50 millions d’individus qui aiment mâcher de la menthe-cannelle ou de la pastèque Chanel n°5 ???  Parce que les « watermelon sunrise », c’est pire que le maroilles! Avant la mise en bouche, on sent déjà une odeur entêtante d’un mélange de pastèque et d’Opium! (le parfum des mémés – pas la drogue des pépés )

Voilà, on a l’impression de mâchouiller une ride du cou d’une petite vieille !

Nouveau Freedent : Fleur des Tropiques - Shalimar

Lire la suite

Publicités

Le jour d’avant… (hier quoi ! )

Le 5 juillet 1811 : Indépendance du Vénézuela. Pour fêter ça, énorme party à Caracas. Simon Bolivar paie une tournée générale !

5 juillet 1830 : Prise d’Alger par l’armée Française.  Tout ça a débuté 30 ans plutôt,  Louis XVIII a laissé une sacrée ardoise au kebab à l’angle du Château de Versailles (il existe toujours). L’Algérie demande un règlement  vite fait bien fait via Western Union, la France refuse… et bim! C’est la guerre !

Lire la suite

L’île de la tentation, c’est devenu d’un vulgaire !

Pour une fois que je voulais poster une vidéo croustillante, ce n’est pas possible.  Pas de chance pour vous !

Je vous la raconte comme à une amie!

Voilà, pour les 3 prochaines minutes vous êtes mon amie. Vraiment pas de chance pour vous !

Moi : -« J’ai vu un extrait d’un vieux reportage, c’est l’Ile de la tentation version Emmanuelle sur un radeau !

Vous, mon amie : – Ah, elles ne sont pas épilées et on les jette à l’eau ?

Moi, votre amie : – Non, t’as 5 nanas et 6 mecs sur un radeau pour une expérience scientifiquo-comportementalo-érotique. Bon c’était dans les années 70…

Vous, mon amie, toujours un peu arrogante :‘Y a rien d’original, à l’époque tout le monde baisait avec tout le monde… Même avec des chèvres à Ibiza…

Moi, votre amie malgré tout :Oui, oui, oui,  et bien là ils baisent pas avec des truites saumonées, OK ! Ils étaient dans 9m2 et  à quatre-pattes pendant 100 jours, le temps de faire Canaries-Mexique. Et là, contrairement à l’Ile de la Tentation, tous les participants étaient mariés mais non-accompagnés sur le radeau.

Vous, mon amie : – 100 jours ? C’était quoi leur radeau ?

Moi, votre amie, oui toujours votre amie : – On s’en fout, c’est pas le sujet ! C’était juste pour te dire que L’…

Vous, un peu énervée… Éméchée. Oui, j’ai oublié de vous dire…vous avez un léger penchant pour la bouteille : -C’est quoi le sujet ?  Qu’avant l’Ile de la Tentation, on baisait pour la Science ? Ma chérie, ce week-end, je suis obligé de me taper Martine sur un radeau… Tu m’excuses, c’est pour la Science.

Moi, encore votre amie : -Il t’a pas rappelé, c’est ça?  Ah c’est pas de chance, alors que si tu étais sur un radeau… »

L’amour en mer c’est par-ici !

La Viande synthétique ça gratte ?

Qu’est ce qu’on en sait si ça gratte !

Qui aurait envie de manger un rôti à base de cellules porcines ?

Qui ferait confiance à une boucherie qui se nommerait In Vitro Meat ?

Qui aimerait déguster un barbec’ de chipos en plastoc ?

Qui pourrait finalement préférer un cordon bleu du Père Dodu à une bonne côtelette ?

Quelle femme enceinte accepterait de manger du jambon d’origine contrôlée d’un laboratoire néerlandais ?

Qui pourrait, un matin, entre William Leymergie et deux Miel Pops avoir l’idée de créer de la carne synthétique ???

Simplement une petite bande de scientifiques néerlandais spécialisés en physiologie qui ont « créé » de la viande à partir de cellules de muscle de porc.  Car oui, pour tous les nases  qui ont loupé le « C’est pas sorcier » sur la chimie cellulaire porcine :  cellule de muscle + cellule de muscle + cellule de muscle + liquide ultra protéiné + hormones + vitamines = multiplication des cellules = bout de viande.

Bon, pour le moment, ce n’est pas comestible, il va falloir attendre 2012 ! Qu’est ce qu’on est déçu !!!

Pour l’occasion (et sera la seule et l’unique ! ) :

Avec de la viande synthétique, ça perdrait tout charme et réalisme…

Sans appel !

2010

C’était mieux avant. IL y a effectivement très très très longtemps !

Et si l’on se foutait encore des roux…

Les roux seraient-ils entrain de prendre une revanche capillaire ?

À la belle époque des… « Vas-y tu pues le roux ! » « Et poil de carotte ! » est bel et bien finie !

Avant le roux ne s’assumait pas jusqu’à la pointe, et criait haut et fort que contrairement aux apparences, il n’était pas roux mais blond vénitien… Si, si , si,  il avait vérifié ça sur le nuancier chevelu de sa mère.

Et aujourd’hui, voilà que le rouquin est fier de sa mèche et s’affiche à la une des magazines !

Le cinéma 2 en 1 militant et engagé du cheveux n’y est pas pour rien… soutenant ardemment et violemment la cause des roux ! Youpi quoi !

Après ça , on voit le roux tif’féremment…

On s’imagine mal lui demander « C’est quoi un roux sur une bicyclette ? »* au risque qu’il nous coupe la langue pour en faire un porte-clés.

Serait-ce la fin d’une époque ?

Nota : * Un tricycle …

Une blague de blonde…

The Drums : des décennies de retard mais des siècles d’avance.

Cela aurait pu être le tube de l’été 1959.

Cela aurait pu être le tube de tous les étés (sauf 1989 : lambada oblige ! ).

C’est le tube de l’été 2010 et c’est le tube de l’été qu’on aimera encore écouter en hiver !

De leur bled paumé au fin fond des Etats-Unis, ils ont tout compris !

À lire avant.

À regarder après :

À imaginer maintenant :

Cet été, sur une plage californienne, cheveux au vent, la peau dorée, entouré(e) de Brian, Pamy, Andrew à jouer au frisbee…

Version Française :  cet été,  sur la plage de Palavas, sable dans les yeux, la peau brûlante , entouré(e) de touristes allemands et de leur petit Friedrich qui secoue sa serviette sur vous…